Suppression des cotisations sociales du premier engagé

A première vue, nous devrions être contents et heureux de la mesure prise par le gouvernement fédéral de supprimer les cotisations sociales du premier employé engagé. Pourtant, il n’y a pas lieu de l’être . En effet, s’il faut supprimer entièrement le paiement des cotisations sociales du premier engagé, c’est que, en Belgique, engager quelqu’un coûte trop cher. Aussi, il faut remercier le gouvernement fédéral de bien avoir voulu en donner la preuve de manière éclatante. Si c’est trop cher, c’est la faute du gouvernement, et uniquement du gouvernement. Aussi, voir ce même gouvernement prendre une mesure pour contrecarrer une situation dont lui seul est responsable, est assez cocasse !

En outre, stricto sensu, l’engagé ne paie pas ses assurances sociales, qui sont gracieusement offertes par… les autres travailleurs ! Il est compliqué de s’abstenir de dire toute la bêtise d’un tel système : qui ne paie pas de couverture sociale n’est pas couvert, point. Jacques n’a pas à faire de cadeau à Jean en la matière. On aurais encore pu admettre une exonération d’impôt pour l’engagement d’un premier travailleur. C’eut été un cadeau fiscal, donc une rentré en moins pour le gouvernement, sans que quiconque ne m’en mêle. Dans le cas présent, soyons clairs : c’est NOUS qui payons ! C’est donc une mauvaise mesure.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s