La percée du FN français et les libéraux

Après le scrutin régional français du 6 décembre 2015, la presse parle d’une France « Sous le choc » après la percée historique du FN de Marine Le Pen. Pourtant, le résultat électoral était on ne peut plus prévisible. Lorsque les français ont voté lors des dernières élections présidentielles, il sont clairement exprimé leur exaspération de Nicolas Sarkozy (qui ne l’a toujours pas compris). Aujourd’hui, ils ont compris que le PS n’était pas une alternative crédible, face au bilan catastrophique du gouvernement de François Hollande, tant sur le plan économique que sécuritaire. Avaient-ils d’autre choix que de voter FN ? Non, soyons clairs là-dessus. Il n’y a rien d’autre de crédible pour l’instant. Il existe bien d’autres partis, mais ils ont des discours confus, peu audibles, peu compréhensibles. Donc le FN passe haut la main. Quoi de plus normal ? Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La peur de la révolution numérique et le marché du travail

Il y a plus de 30 ans qu’on nous rabâche les oreilles avec l’ordinateur qui va tuer l’emploi, et on n’a jamais rien vu venir. Par contre une cartographie fouillée du monde du (non) travail belge serait d’une grande utilité : cela mettrait en évidence des drames bien plus grands que la soi-disant révolution numérique. Outre le luxe de nous payer 800.000 fonctionnaires, payés avec nos impôts (passons sur leur pension de nabab), on constaterait le nombre incroyablement élevé d’emplois subventionnés. Un article paru il y a quelques mois parlait de 42% (!) des emplois qui, de près ou de loin, était « aidé » par l’Etat ! De mémoire, il est possible que ça ne concernait que la Wallonie, mais cela ne change pas grand chose à ce constat affligeant. Donc, si c’est de destruction du monde du travail « productif » qu’il s’agit, les dégâts sont déjà là, et bien là ! Pas besoin de révolution numérique pour détruire l’emploi : on a su se débrouiller sans pour tout détruire ! Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Bruxelles ville morte

Bruxelles est donc transformée par l’Etat en ville morte, et le reste du pays est sous haute surveillance. Ne tournons pas autour du pot : contrairement à ce qu’affirmaient nos autorités, l’Etat a plié, et les terroristes ont gagné. Nous sommes vaincus. Par l’Etat. En effet, quel est le souci ? Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire